Archives de Tag: Christ Jaune

Gauguin et Pont-Aven : première source d’inspiration

Avant de partir dans les îles, Gauguin trouva son inspiration première et le « sauvage » qu’il affectionnait dans le Finistère, à Pont-Aven. Là-bas, où se mêlent la campagne et ses rivières ainsi que la mer et ses plages, l’artiste peint et regroupe des artistes venus pratiquer à ses côtés, à la recherche de renouveau dans leur art.

JPEG - 84.2 ko

Paul Gauguin
Têtes de bretonnes
1894, Pastel
Pont-Aven, Musée municipal

Nous avons déjà abordé les programmes télévisés disponibles en rediffusion sur le net. Voici un nouvel exemple, qui ne surprendra sans doute personne mais qui conforte notre idée d’une diffusion des médiums et des ressources liées à l’Histoire de l’Art, et plus encore à notre sujet. TF1, l’une des chaînes télévisées françaises les plus connues et visionnées dans le pays, propose elle aussi son site de rediffusion, évidemment. Son interface est tout aussi claire et fonctionnelle que celle choisie par le groupe France Télévisions. En haut de la page d’accueil, la traditionnelle barre de recherche. Un peu plus bas, des onglets distribuant par thèmes les documents numérisés : société, monde, politique, économie, etc. Plus bas encore, le site offre la rediffusion de chacun de ses « Journal de 13h », magazines, et autres émissions ayant été retransmises en direct sur la chaîne. Jusqu’ici… Rien de bien original, mais avouez que chacun y trouve parfois son compte.

Sans titre 1

« Paul Gauguin ». Nos mots-clés, une fois encore, que nous lançons au travers de la barre de recherche. La liste des résultats nous offre quelques reportages pouvant être intéressants. Parmi eux : « Pont-Aven, source d’inspiration pour Gauguin », le plus en rapport avec notre sujet. Tiré d’un journal de 13h présenté par Jean-Pierre Pernaut, le reportage nourrit la série portant sur les lieux ayant inspiré de nombreux peintres. Courbet et Renoir, entre autres, avaient ainsi fait l’objet de reportages précédents, de même que Van Gogh à Arles allait être traité le jour suivant. Pendant un peu plus de trois minutes, les journalistes de la chaîne Dominique Lerain et Eric Delpech présentent Pont-Aven et les sites sur lesquels Gauguin aimait se rendre pour pratiquer. Le lieu, en plus de présenter une nature préservée aux multiples facettes plaisant au peintre, constituait une « retraite financière » bien plus paisible qu’à la capitale. En effet, Gauguin et les jeunes artistes qui le rejoindront sur place jusqu’à fonder la fameuse école de Pont-Aven, trouvent ici la possibilité de vivre à moindre coût, notamment grâce à la pension de Marie-Jeanne Gloanec, tout en ayant à leur disposition de quoi s’émerveiller, partout autour. C’est ainsi que Gauguin réalisera là-bas quelques-uns de ses tableaux les plus célèbres. En partant des croquis qu’il faisait en extérieur, il donna vie ensuite, dans son atelier privé, aux chefs-d’œuvre Le Christ Jaune (renvoyant directement au Christ de la Chapelle de Trémalo) ou encore à La  belle Angèle.

Paul Gauguin
La belle Angèle
1889, huile sur toile
Musée d’Orsay

Document journalistique, l’ensemble reste concis mais informatif, sans oublier bien sûr de mettre en avant la dimension touristique du lieu, où de nombreux visiteurs alliant vacances et culture aiment se rendre. Là-encore, de quoi rendre l’art de Gauguin plus attractif aux yeux des curieux amateurs, eux aussi en manque d’inspiration pour… leur destinations de vacances ?!

Poster un commentaire

Classé dans Programmes télévisés, Vidéos

Dans les oeuvres

Image

À quoi sert Aid’Art ? Selon leur propre présentation sur le site, « Aid’Art s’adresse à tous les passionnés d’art qui souhaitent découvrir des analyses sur des toiles de maîtres. »
On y trouve des descriptions et des analyses d’œuvres de classiques (de Cézanne à Goya en passant par de La Tour)  mais aussi d’artistes contemporains qui cherchent à faire découvrir leur travail. On retrouve facilement Gauguin avec son nom figurant en gros dans le nuage de tags à droite. Même s’il est classé dans la catégorie « symbolistes », de nombreux articles correspondent à sa période primitiviste et s’identifient facilement, grâce à la reproduction en grand des œuvres et leur cartel précis.  
Les articles d’Aid’Art offrent à un lecteur amateur d’art mais non spécialiste des descriptions et des analyses des œuvres de Gauguin, et peuvent servir d’introduction pour se plonger dans l’univers du peintre. Les commentaires d’œuvres sont, selon les articles, iconographiques et iconologiques, par une analyse symboliste d’éléments du tableau, mais aussi techniques, en insistant sur un composant tel que la couleur (comme par exemple dans Femme à l’éventail de 1902).
Les textes comportent des références précises à des écrits d’auteurs, en citant les sources, pour appuyer le commentaire. La plupart ont d’ailleurs été rédigés par des professeurs d’histoire de l’art.
Malgré la bonne qualité des articles, certains peuvent semer le doute quant à la fiabilité des propos si aucune source n’est citée, et tous les textes ont été publiés par un mystérieux « Vincent » sur lequel l’internaute n’a pas d’informations.
Toujours est-il que les analyses d’œuvres de la période primitiviste de Gauguin sont intéressantes et éclairantes, et la qualité de reproduction d’images très bonne. On y retrouve également un article concernant le Christ Jaune, toile emblématique du basculement du style de Gauguin vers l’art primitif.
Aid’Art s’avère fort utile, bien qu’il reste dans le général, et peut donner de nombreuses pistes pour se livrer à une étude plus approfondie des œuvres primitives de Gauguin.

Poster un commentaire

Classé dans Blogs et sites personnels

Histoire d’Art, un blog à visée pédagogique

Fanny Lechevallier Lafon est diplômée de l’école nationale des Beaux-Arts  et professeur indépendant d’Art plastique. Elle tient un blog intitulé Histoire d’Art, d’aide à la préparation du brevet d’histoire des arts, en réalisant des fiches relatives aux artistes, des analyses d’oeuvres ainsi qu’une chronologie.

Son blog est d’une approche agréable et facile car elle propose une page d’accueil contenant des actualités et une sélection de fiches existantes (en colonne de gauche). En haut à gauche, se trouve un moteur de recherche. Cependant il semblerait que les tags n’aient pas été rigoureusement ajoutés car il est difficile de retrouver un article ne figurant pas en page d’accueil.

Dans sa fiche dédiée à Gauguin, elle résume brièvement sa vie, ainsi que la naissance du synthétisme, courant initié par le peintre. Un point positif est que l’auteur prend le temps de définir clairement le courant en deux lignes, ce qui est rarement le cas. Cela apporte plus de clarté notamment pour les « néophytes » en quête de savoir…

Elle présente ensuite le l’Autoportrait au Christ jaune : on découvre ainsi que cette oeuvre est un triple autoportrait du peintre puisqu’il s’est représenté au premier plan, ainsi que dans la figure du Christ et dans le pot à tabac situé à droite de la toile. Elle nous explique ensuite en quoi ce tableau est symbolique et rattaché au courant du Synthétisme.

Ainsi, même s’il n’aborde pas directement le thème du primitivisme, ce site est d’un grand intérêt car il nous présente de manière précise et accessible l’Autoportrait au Christ jaune évoquant le Christ Jaune. Cette dernière oeuvre est connue pour être le début de la réflexion de Gauguin envers ce mouvement. Il est donc important de la connaitre ainsi que ses variantes.

Poster un commentaire

Classé dans Blogs et sites personnels