Archives de Tag: Blog

Fan de Gauguin

Gauguin fan est un blog personnel sur Blogspot, site tout aussi facile d’exploitation que WordPress, bien que plus simple d’apparence. Il propose, en sous-titre, une « étude de la personnalité, de la motivation et de l’art de Paul Gauguin ». Étant donné le titre et les ambitions posées, nos espérances sont grandes, mais le résultat est moins convaincant.
Commençons par l’organisation visuelle du blog. Premièrement, nous remarquons l’absence de pages, ce qui empêche à l’internaute de s’orienter plus facilement sur l’interface. L’auteur a organisé (assez maladroitement), des catégories pour trier ses articles et ses onglets : dans « Image Sources », il précise l’origine des images, ce qui est toujours bienvenu, dans « Italian Art », qui est complètement hors-sujet, on retrouve néanmoins une version numérique de l’ouvrage Noa-Noa en anglais, dans les archives de « Mars 2007 » sont regroupées les commentaires d’œuvres concernant sa période primitiviste, et dans les archives de « Février 2007 », quelques commentaires d’œuvres symbolistes. Les articles sont par ailleurs classés en ordre chronologique, du plus ancien au plus récent (de 1886 à 1896).
Le blog offre ainsi de n0mbreux commentaires d’œuvres, toujours en anglais. Les images sont jointes, mais aucune légende précise n’est ajoutée. De plus, en dehors du manque d’informations à propos de l’auteur du blog, ce mystérieux inconnu ne cite aucune de ses sources, ce qui questionne la fiabilité de ses propos, qui ne sont pourtant pas inintéressants.
En effet, en dehors de ces nombreux bémols, le blog est intéressant sur plusieurs points. Pour chaque œuvre, nous avons le droit à une petite mise en contexte, avec soit des renseignements biographiques sur Gauguin, ou alors des informations d’ordre esthétique, concernant ses techniques picturales. Par exemple, si l’on en croit ses dires, nous apprenons que Gauguin était mécontent de son tableau Ta Matete de 1892. À plusieurs reprises, nous retrouvons la critique assez commune de l’emploi de stéréotypes et d’idéalisations par Gauguin, mais elles ne sont que brièvement évoquées, et parfois récusées. Il mentionne aussi souvent l’emploi du synthétisme dans les œuvres primitives de Gauguin, ce qui est une bonne remarque. Les œuvres sont décrites un peu à la va-vite, sans analyse picturale poussée, ce qui est un peu dommage, et souvent le lien entre le contexte biographique et les éléments picturaux sont un peu précipités. Par exemple concernant Eiaha Ohipa (Ne pas travailler), il établit un lien direct entre l’acceptation de Gauguin de son échec matériel et son retour à des sujets plus simples et moins idéalisés. Cela ne veut pas dire que le rapprochement est fallacieux, simplement le lecteur voudrait éventuellement avoir plus d’informations à ce sujet.

Malgré l’organisation maladroite du blog, les articles restent intéressants pour l’internaute qui veut découvrir les œuvres de Gauguin sans avoir trop d’informations. Cependant, les commentaires, qui restent judicieux, mériteraient d’être complétés de sources ou d’autres indications pour le lecteur, car il reste ici dans le superficiel. Un vrai « fan » de Gauguin aurait sans doute fait une étude plus approfondie de son peintre favori !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Blogs et sites personnels

Dans les oeuvres

Image

À quoi sert Aid’Art ? Selon leur propre présentation sur le site, « Aid’Art s’adresse à tous les passionnés d’art qui souhaitent découvrir des analyses sur des toiles de maîtres. »
On y trouve des descriptions et des analyses d’œuvres de classiques (de Cézanne à Goya en passant par de La Tour)  mais aussi d’artistes contemporains qui cherchent à faire découvrir leur travail. On retrouve facilement Gauguin avec son nom figurant en gros dans le nuage de tags à droite. Même s’il est classé dans la catégorie « symbolistes », de nombreux articles correspondent à sa période primitiviste et s’identifient facilement, grâce à la reproduction en grand des œuvres et leur cartel précis.  
Les articles d’Aid’Art offrent à un lecteur amateur d’art mais non spécialiste des descriptions et des analyses des œuvres de Gauguin, et peuvent servir d’introduction pour se plonger dans l’univers du peintre. Les commentaires d’œuvres sont, selon les articles, iconographiques et iconologiques, par une analyse symboliste d’éléments du tableau, mais aussi techniques, en insistant sur un composant tel que la couleur (comme par exemple dans Femme à l’éventail de 1902).
Les textes comportent des références précises à des écrits d’auteurs, en citant les sources, pour appuyer le commentaire. La plupart ont d’ailleurs été rédigés par des professeurs d’histoire de l’art.
Malgré la bonne qualité des articles, certains peuvent semer le doute quant à la fiabilité des propos si aucune source n’est citée, et tous les textes ont été publiés par un mystérieux « Vincent » sur lequel l’internaute n’a pas d’informations.
Toujours est-il que les analyses d’œuvres de la période primitiviste de Gauguin sont intéressantes et éclairantes, et la qualité de reproduction d’images très bonne. On y retrouve également un article concernant le Christ Jaune, toile emblématique du basculement du style de Gauguin vers l’art primitif.
Aid’Art s’avère fort utile, bien qu’il reste dans le général, et peut donner de nombreuses pistes pour se livrer à une étude plus approfondie des œuvres primitives de Gauguin.

Poster un commentaire

Classé dans Blogs et sites personnels

Histoire d’Art, un blog à visée pédagogique

Fanny Lechevallier Lafon est diplômée de l’école nationale des Beaux-Arts  et professeur indépendant d’Art plastique. Elle tient un blog intitulé Histoire d’Art, d’aide à la préparation du brevet d’histoire des arts, en réalisant des fiches relatives aux artistes, des analyses d’oeuvres ainsi qu’une chronologie.

Son blog est d’une approche agréable et facile car elle propose une page d’accueil contenant des actualités et une sélection de fiches existantes (en colonne de gauche). En haut à gauche, se trouve un moteur de recherche. Cependant il semblerait que les tags n’aient pas été rigoureusement ajoutés car il est difficile de retrouver un article ne figurant pas en page d’accueil.

Dans sa fiche dédiée à Gauguin, elle résume brièvement sa vie, ainsi que la naissance du synthétisme, courant initié par le peintre. Un point positif est que l’auteur prend le temps de définir clairement le courant en deux lignes, ce qui est rarement le cas. Cela apporte plus de clarté notamment pour les « néophytes » en quête de savoir…

Elle présente ensuite le l’Autoportrait au Christ jaune : on découvre ainsi que cette oeuvre est un triple autoportrait du peintre puisqu’il s’est représenté au premier plan, ainsi que dans la figure du Christ et dans le pot à tabac situé à droite de la toile. Elle nous explique ensuite en quoi ce tableau est symbolique et rattaché au courant du Synthétisme.

Ainsi, même s’il n’aborde pas directement le thème du primitivisme, ce site est d’un grand intérêt car il nous présente de manière précise et accessible l’Autoportrait au Christ jaune évoquant le Christ Jaune. Cette dernière oeuvre est connue pour être le début de la réflexion de Gauguin envers ce mouvement. Il est donc important de la connaitre ainsi que ses variantes.

Poster un commentaire

Classé dans Blogs et sites personnels